Une enquête publique quelque peu pipeautée…

Posté par admin le 29 07 2014

Dans sa livraison du 23 juillet dernier, le journal Sud-Ouest propose un article sur les réactions aux avis favorables des enquêtes publiques relatives au projet du Pôle Océanographique Aquitain.

Et dans cet article, il fait dire au député-maire d’Arcachon :

« C’est une satisfaction pour l’Etat et l’université qui portent ce projet. Je ne suis pas surpris de ces avis favorables : les populations sont conscientes des enjeux, à savoir la présence de l’université de biologie sur le Bassin, qui contribue à la préservation de notre environnement et la construction d’un nouvel aquarium neuf pour remplacer l’actuel, qui est un peu désuet. »

Nous ne raillerons pas une université de biologie qui entend préserver notre environnement en nous infusant un mur de béton de cent mètres de long sur vingt mètres de haut qui va saccager une partie de notre littoral, mais nous devons remarquer cette nouvelle qualification de notre Musée-Aquarium qui devient seulement « un peu désuet ».

« Un peu désuet », c’est sans doute la nouvelle formulation politiquement correcte pour désigner un monument historique que l’on s’apprête à démolir.

Lire la suite

29juil

Sud Ouest 23 juillet 2014 : un référendum sur le POA ?

Posté par admin le 28 07 2014

Arcachon : Anny Bey veut un référendum sur le Pôle océanographique aquitain

L’élue divers droite d’Arcachon Anny Bey veut réunir un cinquième des électeurs arcachonnais pour réclamer un référendum municipal sur l’implantation du Pôle océanographique aquitain au Petit Port

Arcachon : Anny Bey veut un référendum sur le Pôle océanographique aquitainC’est ici que devrait être implanté le futur Pôle Océanographique© PHOTO FRANCK PERROGON

Si le commissaire enquêteur vient de rendre quatre avis favorables sans aucune réserve aux quatre enquêtes publiques diligentées pour l’implantation du futur Pôle océanographique aquitain (POA) au Petit Port d’Arcachon, les opposants au projet ne désarment pas. Ainsi, l’élue divers droite arcachonnaise Anny Bey réclame désormais un référendum municipal sur le sujet.

Lire la suite

28juil

Le pire est toujours sûr en matière de protection du patrimoine à Arcachon

Posté par admin le 23 07 2014

Article de Sud Ouest du 22 juillet 2007

Le commissaire-enquêteur vient de rendre quatre avis favorables sans réserve pour l’implantation du Pôle océanographique aquitain au Petit Port d’Arcachon.

Une vue du projet présentée dans l’enquête
Une vue du projet présentée dans l’enquête

Désormais tous les feux sont au vert pour l’implantation du Pôle océanographique aquitain (POA) au Petit Port d’Arcachon : à la suite des quatre enquêtes publiques ouvertes pour ce projet, le commissaire enquêteur Claude Armand a rendu quatre avis favorables, sans aucune réserve, mais avec quatre recommandations ayant trait au stationnement, au calendrier des travaux et au plan de circulation. Soit rien qui ne puisse, ni entraver ni retarder le projet de l’université.

Le POA devrait accueillir les chercheurs et le personnel universitaire de la station marine d’Arcachon, actuellement logée dans l’îlot Peyneau, un espace de médiation scientifique regroupant à la fois des salles de conférences, les collections, puis l’aquarium de la société scientifique d’Arcachon. Le but est « de faire du POA un pôle de recherche de classe internationale », dixit Dean Lewis, vice-président du conseil d’administration de l’université de Bordeaux.

Lire la suite

23juil

Un avis très défavorable lors de l’Enquête publique

Posté par admin le 02 06 2014

Echange de lettre entre nous et un docteur en biologie végétale très défavorable au projet.

Cher Monsieur,

J’ai été destinataire d’une copie du courrier que vous avez envoyé au commissaire enquêteur en charge de la quadruple enquête publique, ce dont je vous remercie.

Je l’ai lu très attentivement et ma première réaction a été de regretter de ne pas être capable de mettre un visage sur votre nom.

Je partage absolument toute votre argumentation.

A cent pour cent.

Elle est parfaitement documentée et pourtant elle ne se départit jamais d’un bon sens auquel on ne peut qu’adhérer.

Un bon sens qui semble par contre avoir quitté les promoteurs de cet invraisemblable projet.

Et dans tous vos arguments, il y en a un auquel j’ai été plus particulièrement sensible :

« De surcroît, le changement des règles d’urbanisme au Petit Port, notamment relatives à l’ampleur des constructions et édictant a posteriori les hauteurs maximales à respecter pour les faire coïncider avec le projet de POA, participent d’une dévaluation désastreuse du crédit accordé aux documents de cadrage en matière d’urbanisme. Les régularisations de ce type accréditent en effet la perception négative des administrés selon laquelle le PLU reste contournable et s’avère loin de constituer une garantie de gestion durable au niveau communal.  »

Ah ! qu’en termes galants ces choses-là sont mises !

Lire la suite

Catégories: Situation actuelle.
Mots-clefs :
02juin

LETTRE OUVERTE au Président de l’Université de Bordeaux.

Posté par admin le 26 05 2014

La raison d’être de notre Collectif Populaire de Défense des Aquaria Convoités (CPDAC) est la défense, en général, des aquariums publics menacés et en particulier de celui de la ville d’Arcachon.

Il est totalement apolitique et n’a pas à s’occuper d’autre chose.
Toutefois à Arcachon, en ce moment, est organisée une quadruple enquête publique préalable à la construction sur un nouveau site d’un Pôle Océanographique Aquitain qui aurait vocation à remplacer le Musée-Aquarium actuel.
C’est donc une opération tiroir qui entraînera la démolition de notre cher Musée-Aquarium et face à laquelle nous ne pouvons pas rester indifférents.
Les tenants et les aboutissants de ce projet sont présentés dans une version officielle :
Les locaux actuels de l’Université sont devenus obsolètes, et pour cause ils ne sont plus entretenus depuis plus de 15 ans et portent encore les séquelles de la tempête de 1999.
L’Université doit donc investir lourdement mais elle est tragiquement impécunieuse.
Seule la vente du terrain qu’elle occupe aujourd’hui lui permettrait de dégager un budget pour financer un nouvel établissement, dit Pôle Océanographique Aquitain, tout en restant à Arcachon.
Catégories: Situation actuelle.
Mots-clefs :
26mai