La mauvaise foi de l’Université de Bordeaux

Posté par admin le 09 08 2014

La mauvaise foi de l’Université de Bordeaux.

Si l’Université de Bordeaux n’hésite pas à mentir, elle peut aussi très bien se montrer de mauvaise foi.
Un exemple.
Dans le mémoire en réponse aux observations du commissaire-enquêteur et au sujet du caractère de monument historique de notre Musée-Aquarium, elle explique :
« Le musée-aquarium est dès l’origine construit avec le réemploi d’ouvrages en bois récupérés pour être assemblés et adaptés sur le site de Peyneau. »
C’est bien possible.

C’est la première fois que l’on nous oppose pareil argument pour tenter de nous faire croire que notre musée-aquarium est dénué de tout caractère historique.
Il faut comprendre que s’il a été construit par le « réemploi d’ouvrages en bois récupérés », il ne peut pas s’agir d’un monument historique.
On se demande bien pourquoi.

Après quoi l’Université de Bordeaux précise :
« Il a ensuite été reconstruit en 1927. »
S’il avait été véritablement reconstruit en 1927, qu’aurait-on à faire qu’il ait été « dès l’origine construit avec le réemploi d’ouvrages en bois récupérés » ?

L’Université de Bordeaux joue un bien vilain rôle.

Catégories: Non classé
09août

Les gens favorables à l’implantation du POA sur le site du Petit Port ne lisent pas le journal !

Posté par admin le 03 08 2014
Les gens favorables à l’implantation du POA sur le site du Petit Port ne lisent pas le journal !

En effet le dernier Mag du journal Sud-Ouest propose un article comparant les stations d’Arcachon et du Cap Ferret.
Qui explique ainsi le succès de la seconde par rapport à la première :

« D’un côté, l’immobilier a bétonné au pied de la Ville d’Hiver: de l’autre, on résiste à prix d’or aux promoteurs. »

On peut en déduire que les 202 personnes qui ont donné un avis favorable lors de la dernière enquête publique ne lisent pas le journal…
03août

Une enquête publique quelque peu pipeautée…

Posté par admin le 29 07 2014

Dans sa livraison du 23 juillet dernier, le journal Sud-Ouest propose un article sur les réactions aux avis favorables des enquêtes publiques relatives au projet du Pôle Océanographique Aquitain.

Et dans cet article, il fait dire au député-maire d’Arcachon :

« C’est une satisfaction pour l’Etat et l’université qui portent ce projet. Je ne suis pas surpris de ces avis favorables : les populations sont conscientes des enjeux, à savoir la présence de l’université de biologie sur le Bassin, qui contribue à la préservation de notre environnement et la construction d’un nouvel aquarium neuf pour remplacer l’actuel, qui est un peu désuet. »

Nous ne raillerons pas une université de biologie qui entend préserver notre environnement en nous infusant un mur de béton de cent mètres de long sur vingt mètres de haut qui va saccager une partie de notre littoral, mais nous devons remarquer cette nouvelle qualification de notre Musée-Aquarium qui devient seulement « un peu désuet ».

« Un peu désuet », c’est sans doute la nouvelle formulation politiquement correcte pour désigner un monument historique que l’on s’apprête à démolir.

Lire la suite

29juil

Sud Ouest 23 juillet 2014 : un référendum sur le POA ?

Posté par admin le 28 07 2014

Arcachon : Anny Bey veut un référendum sur le Pôle océanographique aquitain

L’élue divers droite d’Arcachon Anny Bey veut réunir un cinquième des électeurs arcachonnais pour réclamer un référendum municipal sur l’implantation du Pôle océanographique aquitain au Petit Port

Arcachon : Anny Bey veut un référendum sur le Pôle océanographique aquitainC’est ici que devrait être implanté le futur Pôle Océanographique© PHOTO FRANCK PERROGON

Si le commissaire enquêteur vient de rendre quatre avis favorables sans aucune réserve aux quatre enquêtes publiques diligentées pour l’implantation du futur Pôle océanographique aquitain (POA) au Petit Port d’Arcachon, les opposants au projet ne désarment pas. Ainsi, l’élue divers droite arcachonnaise Anny Bey réclame désormais un référendum municipal sur le sujet.

Lire la suite

28juil

Le pire est toujours sûr en matière de protection du patrimoine à Arcachon

Posté par admin le 23 07 2014

Article de Sud Ouest du 22 juillet 2007

Le commissaire-enquêteur vient de rendre quatre avis favorables sans réserve pour l’implantation du Pôle océanographique aquitain au Petit Port d’Arcachon.

Une vue du projet présentée dans l’enquête
Une vue du projet présentée dans l’enquête

Désormais tous les feux sont au vert pour l’implantation du Pôle océanographique aquitain (POA) au Petit Port d’Arcachon : à la suite des quatre enquêtes publiques ouvertes pour ce projet, le commissaire enquêteur Claude Armand a rendu quatre avis favorables, sans aucune réserve, mais avec quatre recommandations ayant trait au stationnement, au calendrier des travaux et au plan de circulation. Soit rien qui ne puisse, ni entraver ni retarder le projet de l’université.

Le POA devrait accueillir les chercheurs et le personnel universitaire de la station marine d’Arcachon, actuellement logée dans l’îlot Peyneau, un espace de médiation scientifique regroupant à la fois des salles de conférences, les collections, puis l’aquarium de la société scientifique d’Arcachon. Le but est « de faire du POA un pôle de recherche de classe internationale », dixit Dean Lewis, vice-président du conseil d’administration de l’université de Bordeaux.

Lire la suite

23juil