L’étonnante histoire d’Alexandre Peyramale

Posté par admin le 16 02 2018
Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

    Imprimer cet article Imprimer cet article

Les apparitions de Lourdes ont 160 ans cette année ? Quel lien avec notre Musée-Aquarium ?

À cet effet, lisez ci-dessous l’édifiante histoire d’Alexandre Peyramale.
Sur ce site, nous nous sommes intéressés à deux membres de la Société Scientifique, Élisa Lévêque de Vilmorin et son fils Henry. Ils portaient les numéros 21 et 22 dans la liste des 22 membres-fondateurs que comptait cette société savante.

Nous voudrions vous faire faire connaissance aujourd’hui du premier adhérent qui leur a succédé et qui est le plus ancien membre non-fondateur.
Il s’appelle Alexandre Peyramale et porte donc le n° 23.
Mais avant, replongeons-nous un instant dans le contexte de l’époque.

La création de cette Société Scientifique, l’organisation de l’Exposition Internationale de Pêche et d’aquiculture qui s’en suivit, tout cela nous paraît bien lointain et presque banal.
Et pourtant, cela ne l’était pas.
Arcachon est créé le 2 mai 1857.
Cette nouvelle ville aurait compté au jour de sa naissance quelque chose comme 400 habitants sédentaires.
Au recensement du 30 mai 1861, ils sont déjà 736.
A celui du 14 juillet 1866, 2 065.
De 1861 à 1866, soit en cinq ans, la population triple.
C’est la période de tous les possibles.

Lire la suite

16Fév

Une visite du prince Albert Ier de Monaco à Arcachon en 1902

Posté par admin le 08 02 2018
Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

      Imprimer cet article Imprimer cet article

Le prince Albert Ier de Monaco, arrière-grand-père du prince Albert II, passionné d’océanographie, a passé quatre jours à Bordeaux et Arcachon du 25 au 28 mai 1902, à l’invitation de la Société d’Océanographie et de Géographie commerciale de Bordeaux.

Il passe la journée du lundi 26 mai à Arcachon pour y visiter avec sa nombreuse suite les installations de la Société scientifique, ses laboratoires et son musée.

Voici le compte rendu de cette visite.

Télécharger la plaquette au format pdf

La plaquette commémorant la visite du Prince

La plaquette commémorant la visite du Prince

Lire la suite

08Fév

Après l’abandon du projet de Notre-Dame-des-Landes, exigeons celui du Notre-Dame-des-Landes arcachonnais !

Posté par admin le 22 01 2018
Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
      Imprimer cet article Imprimer cet article
Dans notre communication du 15 juillet dernier, nous vous disions notre certitude que le transfert de l’aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes ne se ferait pas.
Et nous nous étions appuyés pour cela sur le bon sens qui finit toujours par triompher dans notre pays.
Et c’est ce qui s‘est produit en Loire-Atlantique.
Cela est rassurant.
Qui nous donne aujourd’hui un regain de motivation dans notre combat.
Ce que les Bretons ont réussi, nous autres Gascons, devons le réussir.
Tous les opposants aidés des « zadistes », par leur détermination sans faille, ont gagné leur combat.
Le projet de Notre-Dame-des-Landes était à l’évidence un mauvais projet.
Le projet du Notre-Dame-des-Landes arcachonnais n’est pas mauvais, il est débile.
Mais nous, contre qui devons-nous combattre pour tenter de sauvegarder notre cher Musée-Aquarium ?
Catégories: Situation actuelle.
Étiquettes : ,
22Jan

1866 – Visite à l’Exposition Internationale de Pêche et d’Aquiculture d’Arcachon

Posté par admin le 20 01 2018
Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Oscar Comettant (Wikipédia)

      Imprimer cet article Imprimer cet article

Cette visite nous est proposée par Oscar Comettant, journaliste au Siècle. Né à Bordeaux en 1819, attiré par la composition musicale, il entre au Conservatoire de Paris en 1839. À 33 ans, il accompagne son épouse cantatrice de renom pour une longue tournée aux Amériques. À son retour, il publie Trois ans aux États-Unis, étude des mœurs et des coutumes américaines. Devenu critique musical au Siècle, il poursuit parallèlement sa carrière de musicien, composant plus de cent cinquante morceaux de musique, surtout pour piano, qu’il joue lui-même en concert. Il était lié d’amitié avec, entre autres, Charles Gounod.

Lire sur Wikipédia

En Vacances

 

 

 

 

 

 

À l’été 1862, il vient “villégiaturer” à Arcachon et en 1864, il publie un nouvel ouvrage dans lequel il est beaucoup question de notre ville et sur la couverture duquel apparaît une gravure stylisée la montrant. Cette gravure est reprise, en un plus grand format, dans le livre et bien sûr le Musée-Aquarium qui n’avait pas encore été édifié n’y apparaît pas.

Ce livre lui valait, dans le Moniteur universel, une critique particulièrement élogieuse qui débordait vers une description dithyrambique de notre ville, dont nous avons tiré ces quelques lignes.

Lire la suite

20Jan

Une reine au Musée-Aquarium d’Arcachon en 1901

Posté par admin le 12 01 2018
Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

   Imprimer cet article Imprimer cet article

En ce mois de juillet 1901, à Arcachon on ne parlait que de la Reine. Une indiscrétion avait dû filtrer jusque dans cette famille en villégiature qui avait appris incidemment qu’elle irait visiter l’Aquarium ce dimanche après-midi.

Après déjeuner, le chef de famille avait installé son appareil photographique à un endroit stratégique devant lequel il y avait beaucoup de chances que la Reine passe pour se rendre à l’Aquarium. On ne prenait pas un instantané comme aujourd’hui. Il fallait prendre son temps,  installer la chambre noire sur son trépied, préparer les plaques, tout un cérémonial qui ne servirait à rien si sa Majesté prenait un autre chemin.

Lire la suite

12Jan