Miscellanées estivales (2)

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Le Musée-Aquarium d’Arcachon, élément remarquable du bâti ?

Ce n’est pas parce que la ville d’Arcachon ne possède pas beaucoup de bâtiments bénéficiant d’une protection au titre de Monuments Historiques qu’elle est pour cela dénuée de constructions présentant quelque intérêt.

Bien au contraire.

Et c’est pour tenter de s’opposer à leur destruction, que la spéculation immobilière avait fini par rendre pratiquement systématique, que la Mairie a institué, en 2003, une Charte Architecturale dans laquelle sont inventoriés tous les édifices intéressants qui sont qualifiés d’ERB, c’est-à-dire d’éléments remarquables du bâti.

Cette qualification, outre le fait qu’elle a le mérite de mettre ainsi ces édifices en lumière, leur apporte une protection, même si elle est faible, en exigeant que leur éventuelle destruction soit précédée de l’accord circonstancié de l’Architecte des Bâtiments de France.

Alors quid de notre Musée-Aquarium au regard de cette protection ?

Bénéficie-t-il du statut d’ERB ou non ?

Le Bassin d’Arcachon est soumis au mouvement perpétuel de la marée.

Celle-ci monte, puis descend et remonte ensuite et ainsi de suite.

Ça va, ça vient.

Quand la marée monte, notre Musée-Aquarium est un ERB (élément remarquable du bâti).

Quand elle descend, il ne l’est plus.

Sans doute nous faut-il attendre l’étale pour savoir ce qu’est vraiment son statut…

Ça descend (cliquez sur la lettre pour l'agrandir)

Ça descend (cliquez sur la lettre pour l'agrandir)

Ça monte (cliquez sur la lettrre pur l'agrandir)

Ça monte (cliquez sur la lettrre pur l'agrandir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.