Les barbares avancent

Posté par admin le 26 04 2014
Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Enquête publqiue pour le POA

Enquête publique pour le POA

Le "chef d'oeuvre"

Le “chef d’oeuvre”

SUD-OUEST, 26-04-2014 – Le lancement est officiel : l’enquête publique sur le projet de création du Pôle Océanographique Aquitain (POA) à Arcachon se déroulera du 12 mai au 13 juin prochain. Le maître d’oeuvre de ce projet est l’Université de Bordeaux. Pour financer les 35 millions d’euros du futur POA, elle avait d’abord besoin de vendre l’îlot Peyneau d’Arcachon, où elle est actuellement installée. Or, un client a en effet été retenu. Dès lors, les procédures officielles  pouvaient être lancées.

Cette enquête publique se divise en fait en quatre procédures. La première a trait aux ” installations classées pour la protection de l’environnement ” en raison de la présence d’un aquarium de plus de 10 000 m³ d’eau dans le projet. La deuxième, sur le permis de construire, est obligatoire puisque le POA dépasse 10000 m² de surface plancher (11 200m² de surface en fait).

La troisième consiste en une mise en compatibilité du projet avec le plan local d’urbanisme de la ville d’ Arcachon. Enfin, la quatrième enquête publique traite du changement d’utilisation du Domaine public maritime (DPM), une procédure prévue par le code général des propriétés des personnes publiques. Le site du Petit Port, où l’Université veut implanter son POA , appartient en effet au DPM.

Pro et anti-POA vont donc pouvoir se mobiliser.

Catégories: Situation actuelle.
26Avr

Un commentaire pour “Les barbares avancent”

  1. Marion B. dit :

    “une mise en compatibilité du projet avec le plan local d’urbanisme de la ville d’ Arcachon” : pourvu que ce ne soit pas l’inverse, avec une nouvelle révision simplifiée du PLU…

Laisser un commentaire