Le professeur Jolyet malmené

Le Professeur Jolyet dont l’histoire a été contée sur notre site était un illustre savant, directeur de la Station marine, qui mourut à Arcachon le 4 novembre 1922 où il fut inhumé.

Comme vous pouvez le constater, sa sépulture est dans un bien triste état. Il serait judicieux que les services techniques d’Arcachon fassent quelque chose. Vous ne croyez pas ?

Mais ce n’est malheureusement pas tout.

À la suite à la décision du conseil municipal d’Arcachon (maire:  Ramon Bon) du 11 avril 1923, l’ancienne rue du Débarcadère fut baptisée rue du Professeur-Jolyet, “en considération des services rendus à la ville”. Le soin de l’inaugurer, le 25 novembre 1923, fut confiée au Professeur Sigalas, doyen de la faculté de Médecine de Bordeaux.

Non content de vouloir démolir la Station Marine et le Musée-Aquarium, les investisseurs avides, avec la complicité des édiles arcachonnais ont tout simplement annexé une bande de cinq mètres de large tout au long de la rue du Professeur-Jolyet pour augmenter la surface de leur construction (multipliée par le nombre d’étages). Comme cette rue fait en moyenne douze mètres de large, ce sont tout simplement 42 % de la rue qui passent aux mains des bétonneurs.

Pour juger par vous-même télécharger le dossier complet au format pdf ICI

Tout naturellement, les arbres qui on fait l’erreur de se développer harmonieusement sur cette emprise seront  impitoyablement abattus.

Nous sommes désolés pour la mémoire du Professeur Jolyet.

2 commentaires

  1. je ne peux que redire mon opposition à tout ce projet ; vous devriez initier un referendum ouvert à tous les habitants ;

  2. On regrettera notre présent je crois sincèrement que tous ces décisions sont toutes sous influences de profit ou allons nous la nature est si belle …du béton pour le plaisir de certains …….ah si on avais su et bien réagissez merci à tous qui pensent positivement hb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.