Ne crions pas victoire

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
    Imprimer cet article Imprimer cet article
 Arcachon, le 29 septembre 2019.

Bonjour à tous nos amis et à tous nos sympathisants,

La presse nous apprend depuis hier que l’Université aurait abandonné son projet de Pôle Océanographique Aquitain qu’elle voulait construire au Petit Port pour lui préférer une rénovation totale de ses locaux actuels place Peyneau.
Ce qui signifierait que notre cher Musée-Aquarium, pour lequel nous nous battons maintenant depuis plus de dix ans, serait sauvé.

 


Mais ne crions pas victoire.
Parce que d’abord elle n’est pas acquise tant que la décision de l’Université ne sera pas actée alors qu’un coup de théâtre est toujours possible.
Et parce que de toute façon ce ne sera pas notre victoire, mais celle du bon sens.
Cela nous faisait de la peine de voir l’Université de Bordeaux défendre ce projet débile parce que dévastateur de notre patrimoine et de notre environnement en faisant montre d’une absence totale de bon sens.
Cela nous faisait de la peine de voir ce quarteron d’universitaires à la retraite se liguer comme des fripouilles au sein de leur conseil d’administration pour mieux dépouiller la Société Scientifique d’Arcachon de ses biens immobiliers et sans doute aussi de ses collections.

Arcachon d’abord, mais notre pays ensuite, méritent mieux que ça.

Cette nouvelle péripétie a toutefois l’avantage de montrer l’existence et la pertinence de la solution alternative que nous préconisions depuis le début de notre combat :

un Pôle Océanographique Aquitain, place Peyneau, entourant et respectant notre cher Musée-Aquarium, le tout dans une architecture à taille humaine.

La bataille n’est pas finie.
Nos prochains objectifs vont être d’essayer d’obtenir le classement en monument historique de ce Musée-Aquarium, seule solution pour assurer réellement sa pérennité.
Et puis de pousser, et pourquoi pas de participer, à sa restauration à l’identique.

En attendant, au Collectif Populaire de Défense des Aquaria Convoités, nous vous remercions tous chaleureusement, amis et sympathisants, pour l’aide que vous n’avez jamais lésiné à nous apporter au cours de ces dix dernières années.

Et nous vous encourageons à rester vigilants dans la défense de notre patrimoine commun.
Encore merci.
Pour le CPDAC
Jean-Pierre Ardoin Saint Amand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.