La villa Isly au Petit Port d’Arcachon

Posté par admin le 18 08 2017

      Imprimer cet article Imprimer cet article

Grace à Google nous pouvons voir l’emplacement destiné à recevoir le futur Pôle Océanographique Aquitain au Petit Port d’Arcachon. À l’extrémité de la flèche rouge, on devine un joyau du patrimoine ancien arcachonnais.

Cliquez sur l’image pour explorer le quartier du Petit Port avec Google Maps

Il s’agit de la villa Isly, sise au 56 boulevard de la Plage

C’est certainement la plus vieille villa de la ville. Lire la suite

Catégories: Situation actuelle.
Étiquettes : ,
18Août

Le Notre-Dame-des-Landes arcachonnais…

Posté par admin le 03 06 2017

    Imprimer cet article Imprimer cet article

Jusqu’à maintenant nous ne nous sommes intéressés qu’au sort du Musée-Aquarium qui est la préoccupation essentielle de notre collectif.

Des barbares veulent le détruire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur l’image pour visiter le quartier avec Google Maps.

Nous avons perdu en fin d’année 2015 notre camarade Noël Courtaigne qui était une des chevilles ouvrières de notre collectif.

Cela nous a beaucoup découragés.

Le temps est passé, la vie continue et il nous faut nous ressaisir et reprendre le combat.

D’autant plus que deux évènements tout à fait indépendants l’un de l’autre qui viennent d’intervenir coup sur coup nous encouragent à le faire.

Ce sont l’annulation probable par le Tribunal Administratif du permis de construire de ce bloc de béton ayant la forme d’un pseudo-Carlton qui aurait vocation à remplacer notre cher Musée-Aquarium sur l’ilot Peyneau et l’accession à la direction du pays d’une nouvelle équipe gouvernementale.

Face à cela nous avons décidé d’une nouvelle stratégie. Lire la suite

Catégories: Situation actuelle.
03Juin

Un recours de plus contre le Pôle océanographique d’Arcachon

Posté par admin le 15 03 2017

Un article de David Patsouris. Cliquez sur l’article pour l’agrandir.

Étiquettes :
15Mar

Îlot Peyneau à Arcachon – Ce qui nous attend…

Posté par admin le 21 12 2014

    Imprimer cet article Imprimer cet article

On veut démolir notre Musée-Aquarium d’Arcachon pour libérer le terrain qu’il occupe et que l’on pourra ainsi livrer à la gourmandise de la promotion immobilière.
18 000 mètres carrés de béton, les pieds dans l’eau, sur 4 900 mètres carrés de terrain.
Sait-on à quoi cela va ressembler ?
Bien sûr que non, si on le savait personne n’en voudrait !
Il suffit de faire un peu de science-fiction et d’imaginer une projection à partir d’un projet fort ressemblant.

On commence par libérer le terrain. Bien sûr un terrain le plus près possible du bord de l’eau. C’est toujours plus juteux

attend

Lire la suite

21Déc

POA : Déclaration de guerre.

Posté par admin le 29 11 2014

Le 26 mai dernier nous avons écrit une lettre ouverte au Président de l’Université de Bordeaux qui s’est bien gardé d’y répondre.

Dans laquelle nous disions :
« Le voisinage qui croyait son logement et sa propriété protégés par des lois et des règlements va se voir scandaleusement spolié. Pour celui-ci, il ne s’agit plus d’une provocation mais d’une véritable déclaration de guerre. »

Le journal Sud Ouest, dans sa livraison du 25 novembre, nous apprend qu’effectivement la guerre vient d’être déclarée :
« Un autre recours concernant le projet du Petit Port a été déposé par une centaine de propriétaires individuels et de copropriétaires de deux résidences dont la vue sur le Bassin devrait être bouchée par le POA, plus l’association arcachonnaise de plaisanciers CDROM. »

L’Université de Bordeaux n’entend pas faire dans la dentelle et ne se sent pas gênée de spolier une centaine de propriétaires. Et quelques plaisanciers.
Le Pôle Océanographique Aquitain rejoint ainsi les peu glorieux aérodrome de Notre-Dame-des-Landes, le barrage de Sivens et tutti quanti, dans le club des projets contestés. Alors qu’il n’était pas encore mentionné sur la carte de ces dits projets contestés que le Monde a publiée dans sa livraison du 8 novembre dernier.
Les « zadistes » vont pouvoir ériger leurs tentes sur l’esplanade du Petit-Port. Cela leur permettra une villégiature somme toute plus agréable que la gadoue et les frimas qu’ils doivent affronter en Loire Atlantique ou dans le Tarn.
Et ils apporteront un peu d’animation à une ville qui en a bien besoin l’hiver.

Lire la suite

29Nov