Démolir le Musée-Aquarium d’Arcachon, est-ce juste ?

Posté par admin le 05 06 2012

La France est un pays de droit.
Un vieux pays de droit.
Il y a la loi, la réglementation, les habitudes.
Il y a la force publique, la Justice.
Pas un instant on pense qu’il serait possible d’augmenter les droits de construire sur un terrain dans le seul but d’en accroître la valeur.
Comme on n’imagine pas que l’on puisse envisager de démolir un bâtiment qui ressemble beaucoup à un monument historique pour vendre ce terrain à un prix ainsi majoré.
On ne risque pas non plus de voir se construire un immense bâtiment sur le domaine public maritime qui spolierait de leurs droits et de leur vue tous les riverains situés en arrière.

Nous nous sentons protégés par toutes nos lois et nos réglementations.
La force publique, la Justice.
Toutes ces mésaventures ne peuvent en aucun cas survenir.
Et pourtant.
Et pourtant certains s’ingénient depuis longtemps maintenant à contourner les lois et les réglementations pour atteindre le but inique qu’ils se sont fixés.
Nous donnant le sentiment d’assister à une véritable magouille qu’il nous faut dénoncer.
C’est pourquoi le CPDAC a décidé de distribuer auprès des Arcachonnais, à un moment où il n’est pas le seul à le faire, un tract .
Dont vous trouverez un exemplaire ci-après.

Lire la suite

05juin

Clin d’œil

Posté par admin le 14 12 2009

Le CPDAC vient de recevoir dans le cadre de la pétition qu’il organise, une signature en provenance d’Australie.
D’Adélaïde, en Australie.
La signature est celle d’une dame.
Elle s’appelle Sophie.
Cette démarche venue de si loin, nous remet en mémoire cette bien jolie chanson de Jacques Debronckart :

ADÉLAÏDE
Paroles et musique: Jacques Debronckart, 1965

Qu’ils soient d’ici où de n’importe quel parage
Moi j’aime bien les gens qui sont de quelque part
Et portent dans leur cœur une ville ou un village
Où ils pourraient trouver leur chemin dans le noir
Voilà pourquoi Jean de Bordeaux, François de Nantes
Voilà pourquoi Laurent le gars du Canigou
Pierre le Normand et toi Joël de la Charente
J’aime tant vous entendre parler de chez vous.

Quand le dernier verre se vide
Dans les bars d’Adélaïde
On a le cœur qui se vide aussi
Lorsque l’on pense au pays !

Chaque premier janvier on dit c’est la dernière
La dernière année que je passe en Australie
Et le premier janvier suivant nous voit refaire
Même serment qui sombre à son tour dans l’oubli
Ça serait pourtant le moment de revoir nos plages
Car les pays se ressemblent de plus en plus
Et dans dix ans nous trouverons dans nos villages
Des distributeurs de hot-dog au coin des rues !

Le whisky parait acide
Dans les bars d’Adélaïde
Lorsque l’on garde au palais
Le souvenir du Beaujolais

Le premier janvier arrive à grand pas.
C’est peut-être celui qui va décider cette Chère Sophie à revenir définitivement sur nos rivages.

Qu’elle soit assurée que nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir, pour que lors de son retour, elle ne trouve pas des distributeurs de hot-dog en lieu et place de notre Musée-Aquarium…

Catégories: La pétition,Soutien
14déc

Pétition

Posté par admin le 19 10 2009

Pétition Internationale demandant la préservation du Musée-Aquarium d’Arcachon.

Cette démarche reste la meilleure arme populaire citoyenne pour faire entendre notre point de vue.
Chaque signature compte, parce que chaque signature accentuera la mauvaise conscience de ceux qui veulent saccager l’histoire de notre ville.

Chaque signature compte, parce que chaque signature rendra un peu plus difficile la démolition de notre Musée-Aquarium, jusqu’à la énième qui la rendra impossible.
Et cette énième, c’est peut-être la vôtre qui fera de vous le sauveur du Musée-Aquarium d’Arcachon.
Ne vous privez pas de cette douce satisfaction.

Deux solutions pour signer la pétition :
1) La plus simple, en cliquant sur le lien ci-dessous ;
2) Pour quelqu’un de votre entourage qui n’aurait pas accès à Internet, en imprimant le document ci-dessous, qu’il suffira de compléter et de signer avant de le glisser dans une enveloppe à l’adresse du bureau parisien du CPDAC (8, rue des Petites Ecuries 75010 – Paris). Une démarche qui ne prend que quelques secondes et ne coûte que 51 centimes d’€uros en timbre.

Dans les deux cas, vous serez de toute façon destinataire d’un justificatif de participation à cette pétition.

Voici le texte de la pétition:

CPDAC
8, rue des Petites Ecuries
75010 – Paris

A……………….., le………….

A Monsieur le maire d’Arcachon

Objet : Pétition Internationale demandant la préservation du Musée-Aquarium d’Arcachon.

Monsieur

Je pense que l’actuel Musée-Aquarium de la ville d’Arcachon, compte tenu à la fois de son intérêt architectural et de son intérêt historique, appartient au patrimoine remarquable de cette ville et même de notre pays.
Sa démolition serait une faute.
En conséquence de quoi, je vous demande de bien vouloir œuvrer pour sa sauvegarde.

Mon nom :
Mon prénom :
Mon adresse :

En vous remerciant de votre diligence, veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

Signer la pétition en ligne

Télécharger la pétition pour l’envoyer par la poste

19oct