Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Nous sommes très fiers au CPDAC de bénéficier, entre autres, du soutien de Michel Boyé, président de la Société Historique et Archéologique d’Arcachon et du Pays de Buch.

Si son soutien est fait à titre personnel, nous sommes toutefois autorisés à penser que la Société Historique est totalement en phase avec notre combat.

En effet celle-ci avait déjà exprimé, dès le mois de mai 2005, une motion de soutien à la Société Scientifique d’Arcachon, dont vous trouverez une copie ci-après, dans laquelle elle se prononçait on ne peut plus clairement pour le maintien du Musée-Aquarium sous sa forme et sa localisation actuelles.
Bien sûr au CPDAC, nous sommes tout à fait solidaires de cette motion de soutien.

Il faut savoir que la société Historique d’Arcachon qui a été crée en 1972, regroupe plus de 500 adhérents qui comptent parmi eux tous les passionnés et tous les spécialistes de l’histoire locale et qu’elle est donc la mieux à même d’appréhender le caractère historique de notre Musée-Aquarium.
Son point de vue ne fait que conforter notre détermination.

Voici ce texte

SOCIETE HISTORIQUE
ET ARCHEOLOGIQUE D’ARCACHON

Maison des Associations

51, cours Tartas
33120-ARCACHON

MOTION DE SOUTIEN A LA SOCIETE SCIENTIFIQUE DARCACHON

Le Conseil d’Administration de la Société Historique et Archéologique d’Arcachon et du Pays de Buch, réuni le 21 mai 2005,
–    Considérant les menaces qui pèsent sur l’avenir de la Société Scientifique d’Arcachon par suite du transfert de la Station marine sur le site de Pereire, alors qu’initialement l’agrandissement et la modernisation de la Station marine étaient prévus sur le site d’Eyrac, conformément au plan Etat-Région 2000-2006,
–    Considérant que les locaux de la Société Scientifique sont étroitement imbriqués avec ceux de la Station marine dont elle a contribué à la création et au fonctionnement,
–    Considérant que l’aquarium marin, le musée avec les poteries gallo-romaines de la collection Peynaud, la façade nord typique du Second Empire et la façade sud avec son revêtement en bois, font parties intégrantes du patrimoine arcachonnais,
–    Considérant que le transfert des installations de la Station marine sur le site de la piscine municipale à Pereire conduit, à court terme, à la destruction des locaux, de l’aquarium et du musée de la Société Scientifique d’Arcachon.
–    Considérant enfin que notre société, dans le droit fil de son objet social, entend participer à la sauvegarde du patrimoine du Pays de Buch,
Assure la Société Scientifique d’Arcachon de son soutien et s’associe pleinement aux actions que mène la Société Scientifique d’Arcachon pour le maintien de l’Aquarium, du musée et de la Station marine, sur le site d’Eyrac.

Télécharger le texte de la motion

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Nous ont rejoint dans notre combat, à titre personnel, MM. :

  • Michel Boyé, président de la Société Historique et Archéologique d’Arcachon et du Pays de Buch,
  • Francis Hannoyer, ancien président de l’Association pour la Sauvegarde du Site d’Arcachon.

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Lors de son conseil tenu le 6 octobre 2009, l’Association pour la Sauvegarde du Site d’Arcachon (l’ASSA) a reconnu à l’unanimité la valeur patrimoniale, historique, culturelle et identitaire du Musée-Aquarium pour le site d’Arcachon.
Mais elle a aussi considéré, au regard de ses statuts, que la défense de cet établissement sortait de son périmètre de compétence.
Son Président, Monsieur Bernard Plan, nous a assuré que l’ASSA comprenait notre combat dont elle souhaitait une issue favorable.