En cette fin d’année 2017, la Grande Roue est encore installée sur la place Peyneau à Arcachon. Sur cette jolie photo prise par C. B. que nous remercions, on voit, à gauche de la Roue, la Station Marine et le Musée-Aquarium que des individus nuisibles voudraient détruire.

Nous étions allés visiter le site Internet de l’un des cabinets d’architecture du projet d’hôtel-casino prévu à la place.

Nous avions apprécié à leur juste valeur les simulations du projet et constaté avec bonheur sa parfaite intégration sur le front de mer ainsi que son strict respect du style arcachonnais.

Cliquez sur l’image pour visiter le site.

Architecture Pélegrin – 2, rue du Lieutenant Chauré 75020 Paris https://architecture-pelegrin.com/

Comme vous le constatez, ce projet a malheureusement disparu du site Internet.

On y trouvait ces magnifiques images que vous pouvez agrandir pour mieux les apprécier en cliquant deux fois sur chacune.

 

    Imprimer cet article Imprimer cet article

Arcachon ne doit pas seulement être un investissement financier rentable pour ses promoteurs; elle ne doit pas seulement devenir la station balnéaire de l’Europe, le sanatorium des riches, un port de pêche de premier rang.

Elle doit aussi compter au nombre des villes qui font progresser la science. Nous sommes au milieu du XIXe siècle, les hommes ont encore la foi dans la Science qui va permettre de résoudre tous les problèmes de la Terre.

Quelques années seulement après la création de la ville, l’abbé Xavier Mouls, son premier curé, crée une société scientifique le 23 août 1863: la ville a 6 ans… En juillet 1866, cette société organise une exposition internationale sur la pêche et l’aquiculture (comme on disait à l’époque) avec 600 exposants dont une centaine d’étrangers et crée en 1867 une des premières stations de biologie marine du monde. L’aquarium ouvert en 1867 est le quatrième au monde après Londres, Paris et Hambourg.

Une revue illustrée britannique, The illustrated London news, publie dans son édition du samedi 25 août 1866, cette étonnante gravure de l’exposition:

L'exposition de 1866 vue par la revue britannique The illustrated London news

Lire la suite de

Aux côtés de Christiane Mouls, la présidente du comité de quartier, le maire Yves Foulon animait mercredi soir, au Palais des congrès, un conseil consacré au centre-ville – La Chapelle. Et au jeu de questions-réponses avec le public, les nuisances ont, à l’accoutumée, occupé les échanges…

La question n’a pas manqué d’être posée : où en est le projet de Pôle océanographique aquitain (POA), prévu sur le Petit Port, et par extension, la réalisation de l’hôtel 5 étoiles, en lieu et place de l’actuelle université, place Peyneau ? Lire l’encadré.

Cliquez deux fois pour avoir l’image en plein écran