Une visite du prince Albert Ier de Monaco à Arcachon

Posté par admin le 08 11 2009

      Imprimer cet article Imprimer cet article

Le prince Albert Ier de Monaco, arrière-grand-père du prince Albert II, passionné d’océanographie, a passé quatre jours à Bordeaux et Arcachon du 25 au 28 mai 1902, à l’invitation de la Société d’Océanographie et de Géographie commerciale de Bordeaux.

Il passe la journée du lundi 26 mai à Arcachon pour y visiter avec sa nombreuse suite les installations de la Société scientifique, ses laboratoires et son musée.

Voici le compte rendu de cette visite.

Télécharger la plaquette au format pdf

La plaquette commémorant la visite du Prince

La plaquette commémorant la visite du Prince

Lire la suite

08Nov

Communication du Pr. Jolyet et du Dr Lalesque

Posté par admin le 05 11 2009
La couverture de la plaquette du Pr. Jolyet et du Dr Lalesque

La couverture de la plaquette du Pr. Jolyet et du Dr Lalesque

LES RESSOURCES

DE

LA STATION BIOLOGIQUE D’ARCACHON

PAR

MM. JOLYET ET LALESQUE
_____________

Extrait des Comptes rendus du Congrès des Sociétés savantes en 1903, Sciences

image002

PARIS

IMPRIMERIE NATIONALE
_____

MDCCCCIV

_____________

Lire la suite

05Nov

Une communication du Dr Lalesque, 1900

Posté par admin le 05 11 2009

Extrait du Bulletin de la Société scientifique d’Arcachon.
_____________________________________________________

LES
RESSOURCES DE LA STATION ZOOLOGIQUE D’ARCACHON(1)

PAR

Le Dr F. LALESQUE,

Président de la Société scientifique d’Arcachon.

________

Fondée en 1863 par le fait de l’initiative privée, la Société scientifique et Station zoologique d’Arcachon (Pl. I) a eu pour but de faciliter l’étude des sciences naturelles (anatomie comparée, zoologie pure, physiologie, histologie, botanique, etc.), en même temps que celle de l’océanographie et de l’aquiculture marine.
Elle a d’ailleurs été le point de départ de créations similaires ayant acquis aujourd’hui une grande célébrité. Paul Bert, qui avait aidé à sa création, écrivait, en 1867, que la Station zoologique d’Arcachon était le premier établissement scientifique de cet ordre. «  Ainsi, disait-il, est ouvert aux savants un établissement scientifique qui n’a son analogue nulle part en Europe ; un établissement d’utilité publique de l’ordre de ceux dont, dans d’autres branches, la création incombe à l’État. »
Ainsi, longtemps avant la création des célèbres Stations zoologiques, si largement dotées par l’État, des côtes de France ou de l’étranger, une petite Société locale de province mettait gratuitement à la disposition de la science de puissants moyens d’investigations et donnait, malgré la modicité de ses ressources, des sujets d’étude, de premier ordre, aux naturalistes. Si la Station zoologique d’Arcachon a connu des jours difficiles, elle est aujourd’hui en plein essor. Si elle n’a pas eu la fortune rapide des Stations si richement pourvues dont nous parlions en commençant, elle représente encore la seule Station scientifique privée ayant trente-sept ans d’existence, et qui, mieux est, possède aujourd’hui une installation et des ressources qui, plus largement utilisées, lui permettraient de tenir un rang des plus honorables.

Lire la suite

05Nov