Le tribunal ne constate pas d’anomalie en ce qui concerne le classement de la parcelle où est sis notre Musée-Aquarium. Les promoteurs pourraient y construire ainsi le monstrueux immeuble dont ils souhaitent parer le front de mer d’Arcachon. Mais la bataille est loin d’être terminée !

Voici l’article de David Patsouris extrait de Sud Ouest du 27 avril 2018