Sur le caractère éminemment « vernien » de notre Musée-Aquarium

Posté par admin le 03 03 2011

Je reçois un coup de fil comminatoire d’un des responsables du CPDAC :
– Nos sympathisants s’ennuient.
Propose-leur une communication sur le site, cela fait longtemps tu ne l’as pas fait.
– Mais je leur ai déjà raconté toute l’histoire de ce Musée-Aquarium, qu’est-ce que je vais bien pouvoir leur dire ?
– Parle-leur, par exemple, de son caractère vernien, tu vas faire ça très bien.

Et voilà, c’est ma punition. Il faut que je vous parle du caractère vernien du Musée-Aquarium d’Arcachon. Mais d’abord, il faut que je vous avoue combien je suis honteux. Parfaitement honteux de ne pas avoir constaté par moi-même ce caractère particulier qui s’attache à cet établissement. C’est un écrivain qui me l’a fait remarquer.

Je ne me souviens plus trop lequel.

Cela se passait à la Plage aux Ecrivains de 2007, celle du cent cinquantenaire à laquelle je m’étais auto-invité. La journée était longue et je discutais avec mes voisins.  Il y avait là, Nicolas d’Estienne-d’Orves et Jean-Marc Parisis.

J’aurais pu être en plus mauvaise compagnie.
Alors que pour combler la conversation, je leur parlais du Musée-Aquarium que l’on apercevait de l’endroit où nous étions, l’un des deux, mais en vérité je ne me souviens pas lequel, s’est lancé dans une très longue digression sur ce Musée. Peut-être bien Nicolas d’Estienne-d’Orves auquel j’avais dû faire remarquer le lien de parenté qui l’unissait à Paul Lacoin, l’un des responsables de la construction dudit aquarium.

Il connaissait très bien l’établissement et il nous a alors expliqué combien il lui apparaissait vernien. Essentiellement vernien. Éminemment vernien. Il était intarissable sur le sujet. D’abord, il m’est apparu plus excessif encore que Salvador Dali expliquant que la gare de Perpignan était le centre cosmique du monde…

Et puis, petit à petit, je me suis laissé convaincre. J’ai compris combien il avait raison pour avoir moi-même ressenti toutes ces impressions qu’il nous décrivait.

Lire la suite

03Mar