Histoire

Posté par admin le 19 10 2009

LA STATION BIOLOGIQUE

D’ARCACHON 1867 – 1968

R. WEILL

Institut de Biologie Marine – ARCACHON

Les côtes françaises, longues de 2 700 kilomètres de la Belgique à l’Espagne et à l’Ita-lie, possèdent vingt-huit stations de biologie marine.

Treize d’entre elles relèvent administrativement et financièrement du Ministère de l’Education nationale, à savoir (par ordre d’ancienneté) :

  • – Concarneau (1859), Collège de France, Paris,
  • – Arcachon (1867), Université de Bordeaux,
  • – Roscoff (1872), Faculté des sciences de Paris et C.N.R.S.
  • –  Luc-sur-Mer (1874), Faculté des sciences de Caen,
  • – Sète (1879), Faculté des sciences de Montpellier,
  • – Banyuls-sur-Mer (1881), Faculté des sciences de Paris,
  • – Villefranche-sur-Mer (1884), Faculté des sciences de Paris,
  • – Endoume (1888), Faculté des sciences de Marseille,
  • – Tamaris (1891), Université de Lyon,
  • –  Dinard (1935), Muséum national d’Histoire naturelle, Paris(1),
  • – Wimereux (1960), Faculté des sciences de Lille(2),
  • – Ile-Bailleron (1964), Faculté des sciences de Rennes,
  • – Brest (1965), Faculté des sciences de Brest.
  • Il s’y ajoute

  • – l’Institut et Musée océanographique de Monaco, fondation (1910) du prince Albert Ier, rattaché à l’Institut océanographique de Paris,
  • – le Centre d’Etudes et de Recherches scientifiques de Biarritz (1955), « fondation municipale, érigée en établissement public, doté de la personnalité civile et de l’autonomie financière »,
  • – les stations océanographiques de La Rochelle et d’Antibes, appartenant au Centre de Recherches et Etudes océanographiques, Paris,
  • – le Centre océanographique de Brest (1967), rattaché à la Direction générale de la Re-cherche scientifique et technique et au C.N.E.X.O.,
  • – la station biologique d’Ambleteuse (1895), appartenant à l’Université catholique de Lille,
  • – le laboratoire de chimie bactérienne et corrosion biologique (1951), à Marseille, dépendant du C.N.R.S.,
  • – les laboratoires de l’Office scientifique et technique des Pêches maritimes, Paris (1918), situés à Arcachon, Auray, Biarritz, Boulogne-sur-Mer, La Rochelle, La Tremblade, Roscoff, Sète.

Lire la suite

19oct