Imprimer cet article Imprimer cet article

Samedi 10 février 2018, s’est tenue sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire Atlantique) la super teuf de la victoire.

Le CPDAC ne pouvait pas ne pas y envoyer une délégation.

D’abord, pour montrer notre gratitude à l’égard de tous ceux qui se sont battus sur place victorieusement évitant ainsi, une fois encore, à notre pauvre pays de se fourvoyer dans une bien coûteuse bévue.

Et ensuite, pour prendre des contacts, rechercher des aides et tirer des enseignements, toutes choses propres à nous aider dans notre propre combat.

Certains se radicalisent en prison, nous, nous préférons le faire en arpentant le bocage normand.

L’impression que nous a laissée cette joyeuse manifestation est restée mitigée.

L’affluence tout en n’étant pas négligeable, tant s’en faut, nous est apparue moindre que ce que nous en attendions.

Mais ce sont les zadistes qui nous ont le plus surpris.

Leur nombre, leur détermination, les défenses militaires qu’ils avaient installées et dont il restait encore ici et là quelques réminiscences, tout cela ajouté ne nous a pas semblé véritablement suffisant pour obliger à se coucher un pays moderne et structuré de 67 millions d’habitants.

Lire la suite de