L’Avenir d’Arcachon dans sa livraison du 10 janvier 1897, informait ses lecteurs, avec quelque peu de retard, d’une très importante assemblée générale extraordinaire de la Société Scientifique de cette ville, qui s’était tenue le 9 août de l’année précédente :

SOCIÉTÉ SCIENTIFIQUE

La Société Scientifique d’Arcachon, a tenu le 9 août 1896, une séance générale extraordinaire, dont le procès-verbal contient un remarquable rapport de M. J. Saby, qui établit la situation à ce jour des comptes Obligations et Intérêts de cette société, et propose les mesures à prendre pour assurer son avenir.

Lire la suite de

Le Musée-Aquarium d’Arcachon a été construit en 1866. La même année Victor Hugo publiait Les Travailleurs de la Mer dans lequel il écrivait : « Le rêve est l’aquarium de la nuit. »

Toujours la même année, à Bordeaux, Odilon Redon commençait à se faire un nom. En 1880, il viendra chercher son inspiration dans ce même Musée-Aquarium d’Arcachon.

Du 27 janvier 2007 au 29 avril 2007, le Schirn Kunsthalle de Francfort a consacré à ce grand artiste bordelais, Odilon Redon, une somptueuse exposition. Intitulée : As in a Dream Odilon Redon, elle a été à l’origine d’un luxueux catalogue de plus de 330 pages. L’édition originale était bien sûr en langue allemande. Une seconde édition, cette fois traduite en anglais, lui a succédé.

Main hall of the Aquarium Arcachon.

Main hall of the Aquarium Arcachon.

Lire la suite de

Extrait du Bulletin de la Société scientifique d’Arcachon.
_____________________________________________________

LES
RESSOURCES DE LA STATION ZOOLOGIQUE D’ARCACHON(1)

PAR

Le Dr F. LALESQUE,

Président de la Société scientifique d’Arcachon.

________

Fondée en 1863 par le fait de l’initiative privée, la Société scientifique et Station zoologique d’Arcachon (Pl. I) a eu pour but de faciliter l’étude des sciences naturelles (anatomie comparée, zoologie pure, physiologie, histologie, botanique, etc.), en même temps que celle de l’océanographie et de l’aquiculture marine.
Elle a d’ailleurs été le point de départ de créations similaires ayant acquis aujourd’hui une grande célébrité. Paul Bert, qui avait aidé à sa création, écrivait, en 1867, que la Station zoologique d’Arcachon était le premier établissement scientifique de cet ordre. «  Ainsi, disait-il, est ouvert aux savants un établissement scientifique qui n’a son analogue nulle part en Europe ; un établissement d’utilité publique de l’ordre de ceux dont, dans d’autres branches, la création incombe à l’État. »
Ainsi, longtemps avant la création des célèbres Stations zoologiques, si largement dotées par l’État, des côtes de France ou de l’étranger, une petite Société locale de province mettait gratuitement à la disposition de la science de puissants moyens d’investigations et donnait, malgré la modicité de ses ressources, des sujets d’étude, de premier ordre, aux naturalistes. Si la Station zoologique d’Arcachon a connu des jours difficiles, elle est aujourd’hui en plein essor. Si elle n’a pas eu la fortune rapide des Stations si richement pourvues dont nous parlions en commençant, elle représente encore la seule Station scientifique privée ayant trente-sept ans d’existence, et qui, mieux est, possède aujourd’hui une installation et des ressources qui, plus largement utilisées, lui permettraient de tenir un rang des plus honorables.

Lire la suite de